Pates de fruit-la Chaumiere
Un terroir gourmand et généreux

Les pâtes de fruits

Clermont n'est pas seulement le berceau du pneumatique. C'est aussi celui d'une succulente friandise : la pâte de fruit.

Comment résister à la tentation ?

Lors des longs trajets, les fruits confits régalent les vacanciers depuis la fin du XIXe siècle. Ces gourmandises sont confectionnées à base de fruits cuits avec de l’eau et du sucre de betterave provenant de la sucrerie de Bourdon, créée en 1837 par le Duc de Morny, demi-frère de Napoléon III.

 

On date l’invention de la pâte de fruit au Xe siècle. C’est à partir du XVe siècle qu’il commence à en être fait mention. Elles sont réalisées autour de Clermont et connues sous le nom de « Pâtes d’Auvergne ». Conformément à la recette déposée en 1947 par la  Chambre Syndicale des Confiseurs, Confituriers et Conserveurs de Fruits d’Auvergne de l’époque, les confiseurs auvergnats s’oblige à utiliser au moins 67% de pulpe de fruits pour la confection de leurs pâtes de fruit.

Nos adresses gourmandes