© Les contes d'Hoffmann
Centre Lyrique Clermont-Auvergne
Culture

Les contes d'Hoffmann

Voir la galerie
Attention !

Cet évènement est terminé.

JACQUES OFFENBACH

OPÉRA FANTASTIQUE EN TROIS ACTES

Nous avons choisi la version qui maintient l’ordre Poupée, Julietta, Antonia, parce qu’elle semble raconter l’histoire d’Offenbach vis-à-vis de l’Opéra. Il réussit ultimement dans l’acte d’Antonia à faire un « Opéra » qui mène à une mort symbolique comme l’ultime effort qui est le sien. De plus, choisir le chant et l’expression artistique jusqu’à l’épuisement est son dernier combat contre « la vie bourgeoise », mots qu’il met dans la bouche du Docteur Miracle. Nous reviendrons aux textes littéraires pour tenter de retrouver l’esprit magique et poétique d’Hoffmann l’écrivain et d’Offenbach le poète musicien. Retrouver la cohérence de cette œuvre sans avoir la prétention de l’achever. La respecter incomplète donc énigmatique.

Il s’agit pour Olivier Desbordes qui l’a maintes fois mise en scène, d’achever là un compagnonnage avec toutes ces marionnettes, de faire confiance à la brume, au brouillard, à l’étrange. Les textes d’Hoffmann, l’univers des Fleurs du mal, des poèmes en prose de Baudelaire seront à contribution pour accompagner cette rencontre, toute cette opposition entre les personnages « scientifiques » de l’ouvrage et l’imaginaire poétique, mystique, céleste, étrange comme les vapeurs d’alcool des poètes de la fin du 19ème siècle. Il a donc choisi d’oublier la logique finalement très formelle du récit pour confronter des ambiances, des humeurs comme un spleen lyrique. À partir d’une assemblée croquée par un Daumier sarcastique, il tentera un voyage dans un symbolisme naissant, dans des pays étranges où musique, personnages, anecdotes s’entrechoquent pour passer le miroir et quitter la réalité triviale et quotidienne. Les œuvres ultimes et paradoxales comme le Falstaff de Verdi, La Flûte de Mozart et ces Contes ont toutes en commun un sens très élaboré pour tirer une révérence, faire un pied de nez et s’envoler pour quitter la scène du monde !

Matomo