Culture - Danse

La Comédie de Clermont : Encantado

© La Comédie de Clermont : Encantado
Sammi Landweer

Comment réenchanter le monde ? Lia Rodrigues – figure majeure de la danse brésilienne – prend la question à bras le corps en faisant agir la danse et la musique comme des sortilèges.

Dans Encantado, onze interprètes se glissent dans la peau d’entités mystiques de la tradition afro-brésilienne pour ensorceler les peurs et désamorcer les terreurs.

Encantado, « enchanté » en portugais, désigne aussi au Brésil des êtres dont la présence rend sacrés les milieux naturels. Une réalité magique qui a inspiré la chorégraphe Lia Rodrigues et sa troupe installée à Maré, une favela de Rio de Janeiro. Avec pour seuls décor, costumes et accessoires, une myriade de couvertures fleuries, mouchetées et colorées, de celles qu’on peut trouver sur les canapés, les danseur·se·s se transfigurent. Vieillards, sirènes, monstres ou bourgeoises en robes bouffantes défilent et grimacent au son de chants empruntés aux peuples de la forêt amazonienne qui ont récemment manifesté pour la protection de leurs terres, mises en danger par les lobbies agricoles et les politiques extractivistes. Figure de proue d’une danse militante, Lia Rodrigues signe avec Encantado un manifeste joyeux et joueur qui affronte les peurs pour mieux les ensorceler.

Informations complémentaires

Conseils et suggestions :

→ PopCorn Live : 30 minutes conviviales pour vous préparer au spectacle
Pour partager, échanger entre spectateurs
Rendez-vous au PopCorner pour un Apéro-discussion 30 minutes ensemble, un verre à la main et quelques popcorns à grignoter pour échanger avant la représentation.
Amélie Rouher vous propose une mise en bouche du spectacle que vous vous apprêtez à voir : idées pour accompagner votre regard, astuces et questionnements pour vivre autrement l’expérience de la représentation.

→ Rencontre à l’issue du spectacle « Encantado » : avec Lia Rodrigues, présentée par Céline Bréant.
Aucun mur n’est trop haut pour Lia Rodrigues, et certainement pas ceux qui segmentent la société brésilienne. Chorégraphe engagée, elle investit l’espace de manière très iconoclaste.
Née au Brésil en 1956, Lia Rodrigues suit une formation de ballet classique à São Paulo, fonde en 1977 le Grupo Andança, s’installe en France entre 1980 et 1982 et intègre la compagnie de Maguy Marin. De retour au Brésil, elle fonde sa compagnie, la Lia Rodrigues Companhia de Danças et l’installe dans la favela de Maré en 2004. Depuis, son travail prend appui sur les actions artistiques et pédagogiques qu’elle pilote dans la favela où elle a créé, avec l’association Redes da Maré, le Centre des arts et l’École libre de danse. Son but : démocratiser l’accès à l’art pour tous ceux qui vivent en état de vulnérabilité.

Horaires et périodes d’ouverture

  • Le vendredi 3 mars 2023 à 20:30
    Durée : 1h
  • Le samedi 4 mars 2023 à 19:30
    Durée : 1h

Tarifs

  • Plein tarif : de 14 à 30 €.

Organisateur de l'événement

La Comédie de Clermont - Scène Nationale

Besoin de plus ?