Contre vents et archets
Roland Kotarski
Culture

Contre vents et archets

Voir la galerie

Quelques années après le Sacre du Printemps de son compatriote Stravinsky, Prokofiev se voit confier la composition d’un ballet intitulé Trapèze.

Mais, si l’un disposa d’un effectif pléthorique, l’autre dut se satisfaire d’un ensemble bien plus limité pour traduire une palette de sentiments et de couleurs, marquée des accents parodiques propres au spectacle de rue (acrobaties, danse aux ours, orgue de barbarie, etc.)

Musique de chambre contre musique de ballet ? Trois archets de l’Orchestre National d’Auvergne et deux instrumentistes à vent du Conservatoire redonnent vie à la synthèse de Prokofiev.

75 ans plus tard, Connesson adjoint un piano à cette formation atypique et nous livre un sextuor aux sonorités de musiques de films américains. Compositeur français des plus joués, il est distingué comme « compositeur de l’année » aux Victoires de la Musique en 2015 et 2019, son écriture favorisant l’expressivité : « Le seul moyen qu’une oeuvre dure c’est sa charge émotionnelle et son discours, l’effet sonore ne peut pas remplacer le langage ».

Horaires et périodes d’ouverture

  • Le dimanche 7 février 2021 à 17:00

Tarifs

TARIF PLEIN : 12 €

TARIF RÉDUIT : 6 € (scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi, intermittents du spectacle)

TARIF SUPER RÉDUIT : 4 € (carte Cité-jeune)

GRATUIT : Enfants de - de 7 ans, élèves du Conservatoire (sur présentation de la carte d’élève).