© Ludovic
Combe / Adagp, Paris

Sur les pas de Dubuffet en Auvergne

C’est le sujet de l’exposition qui se tient du 8 juillet au 30 octobre 2022 au musée d’art Roger-Quilliot (MARQ) à Clermont-Ferrand. 
Commissaire scientifique et général : Pauline Goutain, directrice adjointe MARQ et docteure en histoire de l’art.

© Ville de Clermont-Ferrand – Clermont Auvergne Métropole
Nathalie Roux Conservatrice du musée d'art Roger-Quilliot

"L'exposition présente les villégiatures que firent en Auvergne l’artiste Jean Dubuffet et son épouse Lili, mais également un corpus d’œuvres qui lui ont permis de déterminer le concept d’Art Brut."

© MAD, Paris/Cyrille Bernard

Pourquoi une exposition sur Jean Dubuffet ?

Jean Dubuffet compte parmi les grands artistes français multidisciplinaires qui ont marqué l’art du XXe siècle. Il est notamment célèbre pour avoir déterminé le concept d’Art Brut, en 1945, ce qui a permis d’ouvrir la conception de l’Art de manière large, en s’affranchissant des codes esthétiques hérités de l’histoire de l’art classique.

© Fondation Dubuffet © ADAGP, Paris, 2022
Lili aux chaussettes rayées 1935 | Gouache sur papier 29 × 22,5 cm | Paris, Fondation Dubuffet

Jean Dubuffet découvre Clermont-Ferrand et ses environs pour accompagner sa femme Lili, qui vient en cure au sanatorium de Durtol. L’artiste a trouvé ici matière à inspiration, et découvre aussi des matériaux comme la pouzzolane qu’il intègre à ses sculptures.

© Pierre-Olivier Deschamps - Agence VU’
Antoine Rabany, Sans titre (Barbu Müller) | Fin XIXe -début XXe siècle | Lyon, musée des Confluences

Il noue aussi des liens d’amitiés indéfectibles avec l’écrivain Alexandre Vialatte. Par ailleurs, il s’avère que les statues qu’il a rendues célèbres sous le nom Barbus Müller – statues qui lui ont permis de déterminer son concept d’Art Brut – que l’on croyait originaires de l’Île de Pâques, étaient en fait la production d’un cultivateur de Chambon-sur-Lac, Antoine Rabany !

© Adagp, Paris, 2022
Castelet de l’Hourloupe | 1968 | Paris, Fondation Dubuffet

Sous quelle forme se présente l’exposition ?

Elle se tient dans la chapelle des Ursulines au MARQ, avec un parcours symbolique de Saint-Genès-la Tourette à Durtol à travers ses amitiés littéraires. Un second espace présente l’histoire d’Antoine Rabany et une vingtaine de statues – dont certaines inédites.

© Solène de Bony / Mucem
La Petite Fabrique de Dubuffet

À qui s’adresse cette exposition ?

Elle est conçue pour tous les publics. Dans la dynamique « Clermont Ville à hauteur d’enfants », un partenariat avec Milleformes et le MUCEM de Marseille permet d’accueillir dans l’atrium du MARQ « La petite fabrique de Dubuffet ». Ses modules permettent aux enfants de 6 à 12 ans de s’approprier joyeusement l’œuvre de Dubuffet. Cette exposition est également à considérer comme une invitation à une balade d’une journée sur les traces de Dubuffet de Clermont-Ferrand à Chambon-sur-lac dans le massif du Sancy.

L’exposition a reçu le label « exposition d’intérêt national » du Ministère de la Culture.

Musée d'art Roger-Quilliot (MARQ) Clermont Auvergne Métropole