Ville de Clermont-Ferrand - Direction de la Communication

Iceberg, une nouvelle pensionnaire au Jardin Lecoq

Depuis quelques jours, certains habitants clermontois ont pu apercevoir une forme non-identifiée sur les bords de l’étang du jardin Lecoq. 
Il s’agirait d’Iceberg, une nouvelle otarie offerte à la métropole clermontoise plus de 60 ans après le lègue du phoque Banquise. 

D’où vient Iceberg ?

Iceberg a été offerte à la mairie de Clermont-Ferrand par un collectif d’habitants nostalgiques de l’ancienne mascotte du jardin. Le Gang des Pantoufles est un collectif de séniors, amoureux des animaux. Ce sont notamment les enfants d’hier qui s’amusaient avec Banquise il y a une soixantaine d’année.

C’est ainsi qu’Iceberg débarqua à l’aéroport d’Aulnat le matin du 24 mars à 6 h 52 dans la discrétion la plus totale pour ne pas attirer les foules.

Thibaut Tary Président du Gang des Pantoufles

Clermont-Ferrand a déjà auparavant accueilli des otaries dans ses jardins, je me suis dit qu’en offrir une nouvelle était un excellent moyen de renouer avec le passé.

Ville de Clermont-Ferrand - Direction de la Communication

Iceberg, une otarie timide

Notre otarie clermontoise est assez difficile à approcher. En effet, celle-ci a tendance à se cacher quand on s’approche d’elle.

 
Même si Iceberg n’est pas agressive, il est conseillé de suivre certaines mesures de sécurité bien spécifiques :

  • Ne pas lui donner à manger après minuit (dans ce cas spécifique, elle pourrait gonfler tellement que le bassin déborderait) 
  • Ne pas la mettre dans l’eau après minuit, cela causerait sa multiplication au grand désarroi de son soigneur qui serait débordé. 
  • Lorsque vous la prenez en photo, n’utilisez pas le flash de votre caméra, cela pourrait nuire gravement à sa santé. 

Si Iceberg se montre un peu trop enjouée, jetez-lui un ballon de plage. Son passé dans un parc aquatique l’a profondément marquée, et son attention se portera immédiatement sur ledit objet.   

Ville de Clermont-Ferrand - Direction de la Communication

Que mange Iceberg ?

Ce mammifère marin se nourrit de divers poissons et crustacés : anchois, saumons (uniquement provenant d’Alaska), cœlacanthes, homards, arapaïmas... Son mets préféré est tout de même le requin-baleine.

Comme il n’est pas facile d’en trouver en Auvergne, son soigneur s’est rabattu sur le fromage Saint-Nectaire qui semble être un mets de choix pour notre otarie. 

Il est inutile de s’inquiéter pour nos chers palmipèdes à plumes, les otaries sont connues pour être de véritables chiens de bergers des mers. 

Si vous souhaitez tout de même amadouer la bête, munissez-vous de sardines en chocolat ou bien d’un enfant entre 3 et 8 ans. 

Concours photo

Afin de célébrer notre nouvelle mascotte, Clermont Auvergne Tourisme lance un concours. Le concept est simple, parvenez à photographier Iceberg dans son nouvel habitat. 
Pour participer, partagez vos photos sur Facebook et Instagram avec

#leretourdelotarie et #clermontauvergnetourisme

À gagner : un séjour de deux nuits en immersion avec Iceberg (prévoir combinaison, masque, tuba et bouteilles isothermes).
Bonne chance à toutes et tous et surtout…

Poisson… (ou otarie) d’avril !