ontaine_jardin_lecoq_byblis pleure
Ouvrez grand les yeux et laissez-vous séduire par...

L’univers fantastique des fontaines

En marbre, bronze ou pierre de Volvic, de nombreuses fontaines habillent les rues et places de la métropole clermontoise. Leurs décors foisonnant est inspiré de thèmes liés à l’eau, la poésie, la mythologie, les mythes païens, l’histoire et les allégories.

 

fontaine-place-terrail
Place du Terrail

Hommage à M. Dauphin

1598. Clermont projette de construire une fontaine monumentale donnant accès à l’eau potable à tous ses habitants. Une première installation est à la fois publique et privée.
1684. Les canalisations sont remises en marche à la demande de l'intendant. Avant de s’installer rue Blaise-Pascal, il demande le rétablissement du jet d’eau situé dans le jardin. Le seigneur Claude Dauphin, riche propriétaire, finance la restauration de la fontaine. Paquin sculpte un décor en hommage à son mécène : demi-sphère couverte d’écailles, enfants  assis sur un dauphin, escargots sortant de leur coquille… 

Inscription en latin martelée lors de la Révolution française.

fontaine_place_royale
Place Royale

Bambins nus et potelés

Comment ne pas tomber sous le charme de cette fontaine du XIXe siècle ? Trois angelots dorés portent un gros vase antique orné de gueules de lions. Cette sculpture est parfaitement mise en valeur sur un socle en pierre de Volvic de couleur anthracite, où l'eau coule de la bouche d'un faune barbu à cornes de bouc.

Oeuvre du sculpteur Granjean et du fondeur Durenne.

fontaine_le_roi_des_eaux
anyel Massacrier
Square d'Assas

Le Roi des Eaux

Nichée dans une grotte, cette fontaine du XIXe siècle semble s'être échappée d’un château de conte de fées ! Poséidon chez les grecs ou Neptune chez les romains, le Dieu des mers et des océans est viril et furieux. Il tient fermement son trident pour chatier les monstres marins.

Cette œuvre, du sculpteur Vital Gabriel Dubray, est destinée dès sa création à rejoindre un catalogue commercial de fontes d’art, éditées en série. Ce catalogue sera diffusé largement en Europe et en Amérique du Sud. On compte vingt-quatre exemplaires vendus.

fontaine du Lion _ jardin lecoq
Jardin Lecoq

Le Génie des Eaux

Ce relief du XVIIe siècle est un vestige du château de la Pradelle. Le génie des eaux est représenté sous forme d'un mascaron à tête de lion. Ses yeux et son nez sortent au milieu de feuillages. Deux fleurs marquent l'emplacement des oreilles.

Fontaine Amboise
Fontaine d'Amboise

L'homme sauvage

Explorez un foisonnement de sculptures impressionnant : candélabres, grotesques, arabesques, vases aux branchages stylisés, têtes humaines de tous âges et au sommet… l’homme sauvage !
Érigée en 1515, la fontaine porte le nom de son mécène Jacques d’Amboise, évêque de Clermont. Son style est un mélange de l’époque gothique et de la Renaissance.

Œuvre en cours de restauration.

Place de la Victoire

Le pape Urbain II

La statue en bronze est celle du pape Urbain II. De sa main droite, il indique la direction de la Terre Sainte. C'est à Clermont que l’appel à la première croisade est lancée en 1095.
La fontaine est en pierre de Volvic sculptée. L’eau coule de la bouche de têtes démoniaques aux oreilles pointues. Tout autour se déploie un bestiaire fantastique avec griffons, monstres ailés.

Sculpeur : Gourgouillon. Architecte : Teillard.

fontaine détail
Mais pourquoi est-elle si noire ?

La pierre de Volvic

De nombreux édifices et monuments de la métropole clermontoise sont construits en pierre de Volvic. Sa couleur anthracite n'est pas du tout due à la pollution. Il s'agit de la couleur naturelle de cette pierre de lave appelée trachy-andésite. Laisser glisser ses doigts sur sa surface et sentir sa chaleur est une sensation très agréable.

fontaine- wallace jaude
Fontaine Wallace

4 Cariatides

Les quatre cariatides  de la fontaine Wallace symbolisent la Simplicité, la Bonté, la Charité et… la Sobriété !
Ces fontaines ornent les rues de nombreuses villes françaises. Elles doivent leur nom à  un Anglais fortuné : Sir Richard Wallace. Durant la Commune de Paris en 1870, alors que Paris est affamée et privée d'eau potable, le philantrope décide d'offrir 50 fontaines à ses habitants. Elles sont installées en 1872  sur les places, les trottoirs, accessibles à tout le monde. 
Sculpture de Charles-Auguste Lebourg. 

Fontaine place Dellile
Place Dellile

Des femmes coiffées de coquilles Saint-Jacques

Tout en haut de la fontaine, une conque protège trois putti. Plus bas, autour de la vasque, l'eau coule de la bouche de femmes coiffées d'une coquille Saint-Jacques. Au sol, quelques personnages stylisés jouent dans un grand bassin circulaire en pierre blanche. Un d'entre eux est accompagné d’un dauphin. Un autre, plus féminin, tient une amphore renversée...
Œuvre du fondeur Antoine Durenne.

fontaine Byblis pleure
Jardin Lecoq

Byblis pleure

Byblis, fille du roi Milétos, est fortement éprise de Caunus, son frère jumeau. Elle lui écrit une lettre pour lui avouer son amour. Sous le choc, Caunus fuit loin de sa soeur et de cettepassion incestueuse. Byblis le cherche longtemps, en vain. Epuisée, elle s'arrête dans un bois et, à force de pleurer, se change en fontaine.
Cette histoire est issue des Métamorphoses d'Ovide, poète latin.
Sculpture en marbre blanc de Jean Camus, 1905.

Fontaine des 4 saisons montferrand
Place de la Rodade

4 saisons

Dans la chevelure du mascaron aux traits jeunes et épanouis, des pâquerettes et une profusion de bourgeons, de fruits. C’est le printemps, temps de l’éclosion de la jeunesse !
Au-dessus du visage joufflu et vigoureux, des gerbes d’épis de blé avec deux faucilles pour la moisson. C’est l'été,  le temps de l’accomplissement et de la maturité !
Le mascaron d’âge mûr s’est empâté. Ses cheveux sont entremêlés de grappes de raisin. Tombées au sol, quelques pommes. L’heure des vendanges a sonné. C’est l'automne, le temps de la récolte des efforts !
Le mascaron a les joues creusées. Ses cheveux ont gelé et leurs mèches ressemblent à des pains de glace parsemés de pommes de pin, de feuilles de chêne et de glands. C’est l'hiver, le temps de la méditation et de la vieillesse.

Chemin de culture, à la découverte des fontaines de Clermont-Ferrand

Émission diffusée le 1er novembre 2018 sur France 3 Auvergne.