Site et monument historique

Œuvre de street art par le collectif Supreme Legacy

© Œuvre de street art par le collectif SUPREME LEGACY
Ville de Clermont - Direction de la communication

4 artistes [Rino, Cofee, Repy du collectif Supreme Legacy / TSK & Esor (Lozère)] se confrontent au béton brut du nouveau skate parc pour imaginer une fresque au caractère très « street » en écho direct avec les activités de glisse.

Supreme Legacy est une association basée à Clermont-Ferrand, qui a vocation à faire connaître la culture du hip-hop, par la promotion des différentes disciplines qui composent ce genre artistique : danse, musique et graffiti. Dans l’art du graffiti, ce collectif s'est notamment illustré pour avoir occupé pendant cinq ans à Riom la "Sainte-Manu", ancienne Manufacture des Tabacs, qui a comptabilisé plus de 15 000 m² de fresques.

RINO | Amoureux des rhinocéros depuis plus de 10 ans, cet artiste originaire

de la région clermontoise, a trouvé sa marque de fabrique en multipliant les styles au travers de fresques monumentales et éclatantes de couleurs. Passionné et impliqué dans son art, Rino est à l’initiative de nombreux projets sur le territoire comme le festival de street art Éternelle Crapules ou encore Street-Art City à Lurcy-Lévis.

COFEE | Cet artiste autodidacte tire son nom de ses premières toiles qu’il peignait avec du café. C’est dans le mouvement « calligraffiti » que son travail trouve son essence. Plutôt que d’utiliser les bases de la calligraphie pour former des lettres, Cofee les remanie pour réaliser des portraits, des animaux ou encore une déclinaison abstraite. Il monte régulièrement sur scène avec le collectif Supreme Legacy pour conjuguer danse et peinture.

REPY | Cet artiste vichyssois a commencé le graffiti dans les années 2000. Aujourd’hui, son travail s’oriente vers le portrait. Il joue avec le regard et la lumière. Son outil de prédilection est la bombe de peinture mais il n'hésite pas à utiliser d’autres outils, notamment le pinceau.

ESOR | De formation littéraire, cet artiste commence le graffiti dans la périphérie de Blois (41) et affûte ses premiers lettrages. Son travail mêle calligraphie et sculpture sur bois. Que ce soit avec son travail dans la rue ou avec ses créations d’atelier, Esor envoûte le passant avec ses lettres calligraphiées et ses décors fantastiques et lumineux

Horaires et périodes d’ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

  • Accès libre.