Le puy des Goules (le cratère)
Voir la galerie

Le puy des Goules

À son sommet, de superbes panoramas s'offrent à vous, sur le Grand Sarcoui, sur le puy de Dôme et aussi sur le sud de la Chaîne des Puys. Le puy des Goules tire son nom du latin « gula » qui signifie « gorge ».

Le puy des Goules culmine à 1 146 m : son cratère est régulier de 200 m de diamètre et d'une profondeur de 40 m. Il n’a pas émis de coulée de lave connue, celle-ci peut être masquée par des dépôts plus récents.

Le flanc nord du volcan a été en partie détruit, il y a environ 13 000 ans, par l’éruption du dôme du Grand Sarcoui.

C'est un volcan de type strombolien. Ce type de volcan est caractérisé par une lave assez fluide qui ne déborde que rarement du cratère. Ce type de volcan est encore en activité en Italie, mais éteint pour l'instant dans la chaîne des Puys. Sa dernière éruption date de 30 000 ans environ ce qui présume un sommeil profond.

Ce puy offre un cratère régulier couvert de boisements de hêtres et de noisetiers avec une différence de végétation entre l'intérieur du cratère vêtu d'arbustes et les bords Est dénudés.

Les noisetiers couvrent la partie inférieur du volcan, il y 8 500 ans, ils couvraient de vastes étendues. Leur retour est du à l'abandon des pâturages. Ils sont utilisés dans la vannerie et pour fabriquer des baguettes de sourciers, cette pratique remonte à l’époque des Celtes. Et selon la légende, les noisetiers étaient utilisés par les sorcières pour confectionner leurs balais.

À l’origine, la goule désigne un col séparant deux puys : un col important se trouve à cet endroit "le col des Goules" sur la D941. Le terme s’est ensuite déplacé sur l’un des puys.

Tarifs

Accès libre.

Informations complémentaires

  • Ouvert le dimanche : Oui

Galerie