© Exposition Il a neigé - Thomas Roussillon
Thomas Roussillon
Culture

Exposition : Il a neigé - Thomas Roussillon

Voir la galerie

"Après avoir rencontré les hommes de l'ombre du monde funéraire, à la fin de mes études, je participe à différents dispositifs d'éducation à l'image tout en continuant d'apporter mon regard à la caméra, sur d'autres projets de films documentaires."

"Je reviens à l'écriture et à la réalisation de mes propres films en 2009, par la rencontre de demandeurs d'asile engagés dans une lutte pour leur relogement. Par la suite, je porte ma caméra à la hauteur du regard de ces femmes aux doigts de fées, marquées par des années de travail à la machine (Petites mains – 2014 – 58') ; il s'agit là d'un documentaire sur les ouvrières de l'usine Lejaby, alors menacée de fermeture.

Le projet suivant me conduit au cœur d'un théâtre de Lozère, film comme un lieu d'émergence d'un désir de création qui ne demande qu'à demeurer en puissance (Tendre des fils – 2017 – 76').

Sensible à la photographie de rue, dite « humaniste », je réalise un film qui questionne l'acte artistique de manière plus intime, puisqu'il raconte de l'intérieur le chemin d'un photographe inconnu à la recherche de sa photographie et de lui-même (Je ne suis pas photographe – 2018 – 48').

Sur une proposition de la Fédération Nationale des Lieux de Vie et d'Accueil, j'imagine un film qui interroge l'accompagnement de ces enfants placés, qui ont grandi en lieu de vie, et qui acceptent aujourd'hui de se regarder dans le miroir de leurs années passées à essayer de vivre avec (Vivre avec – 2019 – 75'). Aujourd'hui j'ai 40 ans, le moment venu de regarder dans le miroir de mes jeunes années : je visionne au compte-fil nombre de négatifs 24x36 gardés précieusement depuis ma découverte avec l'Argentique en 1993. Des photographies noir et blanc qui ont suscité mon désir de création, esquissé les contours d'un regard... Des fragments du monde que j'ai parfois saisis sans les voir, et que je rassemble aujourd'hui pour enfin les regarder.(Il a neigé – 2021 – 22 tirages argentiques barytés)."

Informations complémentaires

Dispositions spéciales COVID 19 :

Port du masque obligatoire. Jauge du lieu limitée à 7 personnes.

Horaires et périodes d’ouverture

  • Du vendredi 5 février 2021 au samedi 27 mars 2021
    ouvert du jeudi au samedi de 12h30 à 18h.

Tarifs

Gratuit.

Matomo