La baie des singes : Dimanche en solos
Cultural

La baie des singes : Dimanche en solos

Ver la galería

Ce n’est pas rien de monter un solo. Il faut en avoir dans le cornet, dans le bocal, dans la caisse !

La batterie, elle est toujours là, avec sa copine basse pour faire danser le badaud au fond du temps, en rock, en pop, en électro…

Le basson, il est à l’orchestre le phasme qui monte le grave, hyper classique s’il en est… Bref lui aussi, il existe un peu à travers les autres.

Alors en ce dimanche de décembre, on leur laisse la parole. Les deux interprètes ne font pas dans le convenu, le facile ou encore le spectaculaire, ils font dans le vrai, le sincère et c’est toute leur musicalité qui s’exprime. Pour une fois, ça fait du bien !

LFant, solo de batterie par Guilhem Meier

Avec ses cloches, bols, cordes, blocs, peaux, sinusoïdes, larynx, électricité, LFant métamorphose son instrument pour chanter l’impermanence de Tchouang Tseu et du Heiké Monogatari.

Horarios y periodos de apertura

  • El domingo 6 diciembre 2020 hasta 17:17

Tarifas

Tarifa única: 5 €.